9 mai 2018

Les piratages informatiques se font de plus en plus fréquents ces dernières années. Les entreprises sont le plus souvent les cibles de ces actes malveillants et pourtant, dans leur système d’information sont stockées une quantité importante d’informations sensibles au sujet de leurs clients.

Une fuite ou un vol de ces ressources pourrait dans ce cas avoir des conséquences non négligeables. Quelles mesures doivent-elles donc prendre pour les protéger ? Quelle est leur responsabilité dans la protection des données clients ?

protection des données data center

Protéger les données clients , l’intérêt pour l’entreprise :

Si la collecte d’informations auprès des consommateurs est devenue systématique, cela nécessite un traitement légitime afin de ne pas mettre la sécurité de ces informations en péril. Il en va particulièrement de l’image de l’entreprise. Mais cette initiative peut se transformer en un atout de fidélisation étant donné qu’en pleine phase de mutation numérique, une prise en charge optimale des données personnelles peut susciter la confiance des clients.

Puisqu’il s’agit de prendre en main plusieurs informations sensibles ainsi que des modes de traitement variés (prospection commerciale, e-mailing, base de données clients, système d’information RH, dossiers partenaires et sous-traitants, outils de géolocalisation, biométrie et vidéosurveillance…), il incombe aux responsables de traitement de mettre en place des dispositifs adaptés à chaque besoin et contexte.

Dans ce cadre, un régime juridique spécifique a été instauré en Europe pour définir et contrôler les conditions légales applicables à tous les secteurs en matière de protection des données personnelles. Il s’agit de la RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) qui entre en vigueur le 25 mai 2018. Le non-respect de ces obligations expose toute entreprise à de lourdes pénalités financières (une amende administrative pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou à hauteur de 4% du chiffre d’affaires annuel).

Ce que doit faire l’entreprise pour protéger au mieux les données de ses clients :

Pour offrir une garantie aux consommateurs sur la protection de leurs données personnelles, le respect du cadre légal est donc un impératif. Ce domaine est d’ailleurs contrôlé par les autorités européennes. Ce qui impose à toutes  les entreprises ayant des données personnelles de ressortissant européens de se conformer inconditionnellement aux règlementations en vigueur. À préciser que ces dernières sont supposées assurer la sécurité des individus concernés contre les abus d’usage et les risques de piratage informatique.

Avec le Règlement Général sur la Protection des Données, mieux cerner les règlementations en vigueur et uniformiser leur application sur l’ensemble du continent européen devient plus simple. Le principe de cette directive est basé essentiellement sur l’obtention du consentement des clients avant la collecte et l’utilisation de leurs informations confidentielles et la communication de la finalité d’utilisation de manière transparente. Les textes émanant du RGPD rappellent également tous les droits que peuvent revendiquer les personnes concernées quant au traitement de leurs données personnelles. Il s’agit entre autres des droits d’information et accès aux données à caractère personnel, du droit d’opposition, des droits à la rectification et à l’oubli, du droit de limitation de conservation de leurs données ou encore du droit de portabilité des données.

Mais bien au-delà de ces contraintes légales, l’entreprise doit pouvoir gérer correctement son patrimoine informationnel en adoptant des mesures techniques et organisationnelles efficaces. Elle peut entre autres faire réaliser un audit technique ou de conformité règlementaire pour évaluer la légalité et la performance des moyens de protection utilisés.

Il est recommandé qu’elle désigne un responsable de gouvernance des données pour veiller à la bonne application des règles de protection. L’élaboration de documents ou notes d’accompagnement peut également être envisagée afin de renforcer l’application des différentes consignes au sein de la structure et en dehors de celle-ci si le traitement des informations est externe. Enfin, l’entreprise est tenue d’informer régulièrement ses collaborateurs et partenaires sur la manière dont elle gère leurs données.

A lire : nos conseils pour la sécurité informatique d’une entreprise

Se faire accompagner par un professionnel :

Les gérants d’entreprise doivent tenir à ce que leur système de protection soit parfaitement actualisé sur les plans technique et règlementaire. Ceci, afin de conserver les données de leurs clients à l’abri des attaques informatiques et des usages nonéthiques.

Nomios, intégrateur réseau et spécialiste en sécurité informatique propose une gamme de solutions sur mesure pouvant satisfaire ces conditions et tenant compte des problématiques de toute entreprise.

Notre mission est d’assurer la protection maximale du système informatique et des informations traitées au sein de votre organisation au moyen de :

  • solutions matérielles et logicielles adaptées à votre environnement numérique
  • dispositifs de sécurité répondant aux exigences légales
  • recommandations d’experts et formation de votre équipe sur le choix et l’utilisation de solutions de sécurité plus efficientes
  • service en infogérance pour gérer la sécurité et le réseau et ainsi conserver un haut niveau de protection.
Partager :

Auteurs