3 avril 2018

À l’ère du développement numérique, l’informatique acquiert une importance capitale au cœur du système de production de l’entreprise. Il faut donc répondre à certaines problématiques en matière de sécurité informatique à appliquer en entreprise. Il apparaît raisonnable de bien en prendre soin de son infrastructure pour maintenir l’équilibre et le bon fonctionnement de son activité.

Le traitement de l’information est toutefois un sujet délicat qui doit attirer votre attention en matière de sécurité. Le développement de nouvelles technologies liées  à la transition digitale des entreprises fait actuellement la distraction de nombreux hackers qui n’hésitent pas à user de techniques d’attaques de plus en plus sophistiquées pour atteindre leur cible. Pour vous prémunir du danger potentiel du piratage informatique, l’idéal serait donc de se fier aux recommandations et aux services de spécialistes.

securite informatique en entreprise

Voici 6 conseils à appliquer en sécurité informatique.

1. Confiez la protection de votre système aux exploitants et utilisateurs dans votre entreprise

Parce que les stratégies d’attaques, mises en place par les pirates cybernétiques, peuvent évoluer au fil du temps, il faut alors une personne capable de repérer les incidents à la moindre évolution.

Éventuellement, le gérant de l’entreprise peut recruter ou désigner un agent spécialisé qui traite particulièrement ce domaine. Toutes les équipes du service, tout comme le reste du personnel, doivent ensuite en être informés pour prendre les mesures nécessaires qui leur correspondent.

2. Choisissez l’authentification pour le contrôle d’accès

La meilleure façon de refuser l’accès de votre système à un tiers est de réclamer un mot de passe pour chaque utilisateur. Cela reste le meilleur moyen de protection !En effet, les informations d’identification sont uniques, les individus non authentifiés ne parviendront donc pas à s’infiltrer dans le système. Le mot de passe doit être complexe (plus de 8 caractères avec au moins un chiffre, une minuscule, une majuscule et un caractère spécial). Il faut absolument bannir le mot de passe unique, en particulier l’utilisation du même mot de passe entre sa messagerie professionnelle et la messagerie personnelle.  (Cf. https://www.ssi.gouv.fr/guide/mot-de-passe)

3. Effectuez des mises à jour régulières

L’existence d’applications ou de systèmes obsolètes dans votre espace de travail peut être une porte d’ouverture aux hackers. Afin d’empêcher les tentatives d’intrusion via cette faille, il n’existe qu’une solution : la mise à jour.

Vous ne perdez rien à consacrer quelques minutes pour rafraîchir vos logiciels, surtout lorsque ceux-ci sont des solutions anti-malwares. Cela peut être bénéfique dans la mesure où une telle action est destinée à améliorer leurs performances.

4. Sauvegardez vos données

Certains pirates informatiques se sont spécialisés dans une forme d’attaque moins conventionnelle : l’encryptage des données ou la prise en otage.

Les informations ne sont alors débloquées que si la victime accepte de payer la rançon demandée. On appelle cela la rançongiciel ou ransomware. Pour empêcher les virus malveillants de subtiliser vos données, tâchez de sauvegarder vos données dans un support non exposé aux risques d’intrusion, comme les disques durs externes et les sauvegardes à distance par exemple.

5. Faites attention où vous mettez les pieds

Les sites non sécurisés et les logiciels non vérifiés sont les terrains de prédilection des pirates informatiques. On peut reconnaître facilement la fiabilité de ces éléments par l’indication de la clé d’authenticité numérique (pour les téléchargements) et de certaines mentions dans les sites comme les conditions d’utilisation et les mentions légales.

Par exemple, si vous êtes à la recherche d’un logiciel en particulier, ne faites pas de compromis sur la qualité et la fiabilité du site via lequel vous souhaitez le télécharger. Pensez systématiquement à comparer plusieurs sites, à lire les avis ainsi que les conditions et mentions légales du site, à récolter des information par le biais du ‘’ WHOIS ‘’, à vérifier s’il est bien sécurisé par le protocole https… De plus, avoir un antivirus à jour est plus que conseillé lorsque l’on est amené à naviguer sur le web, peu importe les actions entreprises.

6. Faites appel à un professionnel

Face à l’évolutivité des techniques de piratage sur les réseaux informatiques, les entreprises, les organisations institutionnelles et les techniciens au sein de ces entités ont des difficultés à déjouer les risques inhérents. Cela implique de mettre en place des plans de neutralisation efficaces qui parviennent à décrypter les menaces en profondeur et suivre leurs évolutions pour mieux anticiper.

Bien entendu, cette mission est l’affaire de professionnels qui ont une meilleure connaissance de l’environnement informatique et des technologies web. La première réflexion est donc de s’adresser à un spécialiste en la matière. L’intérêt est de définir au premier plan les actions et stratégies à adopter pour prévenir ou corriger les préjudices causés par les cyberattaques.

Chez Nomios, acteur privilégié dans les domaines de l’intégration réseau et la cybersécurité, nous apportons toutes les ressources utiles pour sécuriser au maximum vos systèmes et logiciels. Les spécificités de nos services reposent sur une réactivité optimale face aux besoins des entreprises clientes et une aptitude à établir des plans de prévention et d’intervention pour chaque cas communiqué.

L’activité de Nomios se fonde sur la fourniture de solutions indispensables à la sécurisation des réseaux d’entreprise ainsi qu’un accompagnement à long terme à travers des missions d’audit et de conseils. Nous accompagnons nos clients dans les situations d’urgence.

Par ailleurs, nous suggérons également des services managés pour une clientèle en quête de solutions d’externalisation.

Partager :

Auteurs