31 juillet 2012

Bientôt, il sera possible de se servir de son téléphone portable comme d’un portemonnaie. Il suffira d’approcher son appareil d’une borne de paiement, au supermarché ou au restaurant… et la transaction s’effectuera en un quart de seconde.

 

C’est bien entendu un enjeu énorme pour demain. Toutefois, au-delà du côté pratique, il faut garder en tête les contraintes en termes de sécurité.

Quel est l’état du marché en termes de sécurisation des terminaux mobiles ? La solution est-elle envisageable à l’échelle internationale aujourd’hui ? Dans le cas contraire, quelles sont les évolutions qui doivent être apportées dans les années voire les mois à venir ?

 

Dans le cadre de dossiers sur ce sujet, le journal Le Parisien et M6 ont tous deux interviewé Arnaud Cassagne, directeur technique chez Nomios.

 

Retrouvez l’article complet sur le site du Parisien :

http://www.leparisien.fr/societe/les-telephones-porte-monnaies-trop-faciles-a-pirater-30-07-2012-2107537.php?goback=.gde_79479_member_140224497

… et la rediffusion du 19-45 sur M6 Replay :

http://www.m6replay.fr/#/info/le-1945/53746

Partager :

Auteurs