25 avril 2014

On parlait récemment de l’automatisation des équipements Juniper pour être pilotable par un SI et pas uniquement via un opérateur. Ce niveau d’automatisation permet de facilement intégrer des services dans nos datacenters. Mais l’étape ultime est surtout de disposer d’outils permettant de déployer rapidement et de manière automatisé des services avec l’ensemble de l’écosystème associé. Et ça c’est surement l’amélioration majeure qu’apporte le concept SDN

Qui n’a jamais rêver de pouvoir déployer une application Web en 3 clics et que le Firewall soit configurer pour laisser les flux passer et qu’un VS soit configurer sur le Load Balancer tout en déployent le backend SQL du site Web. Il y a encore quelques années, toutes les solutions étaient basées sur du matériel dédié ce qui empêchait de faire du service chaining facilement. Heureusement, depuis, la quasi totalité des éditeurs proposent des version virtuelles de leurs solutions. Ainsi, on trouve des machines virtuelles SRX, SSL, JDDOS, ou bien des Load Balancers F5 en VM. Cela devient donc plus simple de déployer les services : 3 clics dans l’hyperviseur et la VM est Up and Running.

 

Les solutions de virtualisation incluent maintenant la possibilité de déployer automatiquement des services évolués lorsque vous installez un nouveau service : Le service Web sera déployé avec un serveur HTTP, le firewall configuré pour laisser passer les flux et une solution anti-ddos. De la même manière, le déploiement d’une VM SSL avec les IP attribuée automatiquement et un service disponible pour le client en quelques minutes.

 

original

 

Dans ce cas, l’automatisation n’est pas réalisée par des scripts portés dans le SI, mais réalisé par les hyperviseurs comme par exemple OpenStack et le plugin Neutron Contrail. Plugin qui apporte un certain nombre d’amélioration dans les services réseaux comme par exemple un moteur statefull réparti sur l’ensemble des nodes OpenStack ou la capacité de capture des flux sur l’ensemble de l’infrastructure.

 

OpenContrail

 

Les applications deviennent vastes puisque l’on peut déployer tout types de services en l’adaptant aux contraintes de son SI ou bien de ses clients tout en gagnant en réactivité : plus besoin de se déplacer ou de prendre un field op pour déployer le matériel, plus d’erreur de câblage, tout se fait de manière automatique selon vos règles.

 

Mais comme rien ne vaut une démonstration, le mieux est de regarder quelques exemples :

 

 

Et bien sur, nous restons disponible si vous voulez que nous en parions autour d’un café.

Partager :

Auteurs