29 octobre 2014

Bien que l’année ne soit pas encore arrivée à son terme, l’année 2014 a déjà été forte en émotion. Petit rappel.

Imperva est un acteur spécialisé dans la sécurité de la donnée et agit selon trois axes :

  • la sécurité web
  • la sécurité des bases de données
  • la sécurité des fichiers.

 

Le nom Imperva ne signifiait pas systématiquement quelque chose aux personnes ne s’intéressant pas déjà au marché spécifique que représente celui des Web Applications Firewalls (WAF) qui reste le plus représentatif en France.

Mais c’était sans compter sur le premier Gartner WAF de l’histoire! Imperva seul protagoniste considéré comme leader suivi par F5 avec ASM :
Magic Quadrant WAF

Dorénavant, lorsqu’on parle WAF, Imperva est un nom qui revient régulièrement.

 

Cependant, même si les technologies de protection WAF/fichiers/base de données sont le coeur de métier d’Imperva, ils n’oublient pas de se diversifier pour répondre aux nouveaux besoins.

C’est ainsi que les activités se sont développées sur trois autres marchés :

  • Amazon Web Services (AWS) : de plus en plus d’entreprises migrent leurs infrastructures vers AWS principalement pour des questions de coûts ce qui n’a pas échappé à Imperva. La sécurité des données est aussi valable sur AWS 🙂

 

  • Incapsula : un service cloud simplifié offrant une protection WAF par signatures, une protection DDOS ainsi qu’une optimisation du contenu avec le CDN d’Imperva (accélération proxy et cache)

Incapsula

  • Skyfence : disponible en service cloud ou en applicance, Skyfence est un outil vous permettant d’avoir une visualisation sur les applications cloud utilisées, comment elles sont utilisées et surtout, il permet de définir des règles de sécurité par application. Par exemple, lors d’un export de données de Salesforce, seul tel compte avec une double authentification est autorisé à le faire.

Skyfence

Si vous avez des questions, que ce soit sur Imperva, Skyfence ou Incapsula, n’hésitez pas à revenir vers nous.

Partager :

Auteurs