28 août 2015

Infoblox, leader sur le marché du DNS/DHCP/IPAM, propose désormais d’intégrer sur les plateformes DNS leur solution de Global server load balacing via le biais d’une licence supplémentaire.

La technologie GSLB permet de router le trafic vers le serveur le plus adapté pour répondre, basés sur les monitors et métriques qui sont configurés.

Nous retrouvons ce qui fait la force du GSLB avec les critères de sélection tel que la charge des serveurs, l’état des services (requête HTTP/HTTPS personnalisée), géolocalisation, ou la latence.

Nomios propose déjà son expertise sur la technologie GSLB via la solution F5 GTM, avec une solution robuste qui peut être couplée aux architectures LTM F5, pour des déploiements à multiples DataCenter par exemple.

 

Néanmoins, les architectures et besoins étant très variés, nous pouvons voir dans la solution Infoblox DNS Traffic Control, une alternative dans certains contextes client.

Mais quelles sont les plus-values de cette solution ?

– Déploiement

La ou d’autres solutions vont nécessiter des modifications DNS pour déployer une solution GSLB (délégation de zone), un serveur Infoblox autoritaire sur la zone pourra automatiquement appliquer le contrôle du trafic pour le choix des réponses DNS.

– Contrôle du trafic basé sur le DNS intégré

The DNS Traffic control va répondre  de façon intelligente, basé sur la disponibilité et les critères définis par les administrateurs DNS, l’IP du meilleur serveur possible.

– Gestion unifiée

Les fonctions DDI et GSLB reposent sur la technologie de GRID infoblox, et sont donc gérées depuis une console commune. Cette centralisation du management permet des gains temps et personnes dans l’administration de ces solutions.

– Un boitier de moins par Datacenter

L’ajout de la fonctionnalité DNS Traffic Control sur une appliance Trinzic Infoblox déjà présente, permet d’économiser l’ajout d’un boitier supplémentaire (Gain d’espace, de cout, et de consommation énergétique).

– Reprise après sinistre

Le DNS Traffic Control, monitor l’état des serveurs en continu, selon les tests définis par l’administrateur, afin d’assurer le maintien du trafic en évitant les serveurs surchargés ou injoignables.

– Dépannage et optimisation

Les rapports proposés par le GRID intègrent des renseignements sur l’utilisation des serveurs, et les temps de réponse. Complété avec la capacité de reporting du DDI sur la partie DNS, il sera facile d’optimiser les performances réseaux et d’analyser un incident.

 

 

Cette fonctionnalité est disponible à partir de la version 7.0. Vous pouvez nous contacter pour obtenir davantage d’information.

Partager :

Auteurs